Baelsfjord, île maudite

Grandeur nature dans la région de sherbrooke
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Intégration de la famille Frédégaires dans les d’Artois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pyo
Novice
Novice
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 25/05/2006

Personnage
Titre: Serf
Clan: D’Artois
Poste: Membre

MessageSujet: Intégration de la famille Frédégaires dans les d’Artois   Jeu 30 Nov - 18:35

Actuellement, Les Frédégaires sont au service des d’Artois depuis deux générations.

Le récit des étonnantes circonstances durant lesquelles la famille d’Artois avait recruté Thibert, père de Théodebert, était connu de toutes les familles vivantes en Artois et se perpétuait durant les veillées d’hiver autour de la cheminée.

Thibert était né le jour de l’Ascension de l’an 1209. L’inquisiteur Ayméric venait de condamner au bûcher un couple de drapiers parpaillots, Bertrand et Clotilde Frédégaires, dûment atteint et convaincu d’hérésie, car ceux-ci étaient cathares. La femme était enceinte et proche du terme. L’effroi et les douleurs la firent accoucher à l’instant où le bourreau embrasait le bûcher. Celui-ci ramassa l’enfant qui gisait parmi les fagots et trancha le cordon ombilical avec son couteau. La foule rassemblée pour cette événement exigea à grandes hurlées que l’enfant soit rejeté dans les flammes. Le bourreau allait répondre à la demande en jetant l’enfant dans les flammes quand soudain un homme perça la foule et pris le bébé des bras du bourreau. Il évoqua le sacro-saint droit de dépouille en regardant froidement la foule, l’inquisiteur compris, et garda l’enfant.

Cet homme avait un visage long, sec, buriné, une bouche gourmande soulignée d’une épaisse moustache brune. Quoique ses jeunes ans eussent disparu, ses cheveux étaient encore d’un châtain ardent. Il portait en bandoulière une besace de cuir gonflée et d’allure pesante. Tout dans son maintient rappelait le militaire. L’épée qui pendait à sa hanche ne faisait que renforcer cette image. Il exsudait l’énergie et la droiture morale. Cet homme était nulle autre que le grand-père des d’Artois actuels.

Le nom Frédégaires devint d’Artois en même temps que ceux-ci acquérèrent cette terminologie, car il faut savoir que leur nom de famille n'était pas d’Artois initialement. Ce changement de nom est intrinsèquement lié à un événement majeur de leur histoire.

Celui-ci sera relaté d’ici 1 à 2 mois au plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Intégration de la famille Frédégaires dans les d’Artois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des idées pour faciliter l'intégration?
» Essai de campagne d'intégration
» Journée d'intégration ! [Bizutage][Terminé]
» [Event 1] Soirée d'intégration
» KISA ELÈKSYON YON FANM TANKOU MANIGA TA REPREZANTE POU PEYI DAYITI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Baelsfjord, île maudite :: Général :: Section Roleplay-
Sauter vers: